Novembre

L’automne et ses couleurs chatoyantes est passée, l’hiver et ses paysages blancs et duveteux n’est pas encore là, c’est une période de transition. Les lumières sont très contrastées, le soleil a perdu de sa puissance et les couleurs se désaturent.

La Forêt Noire et plus précisement la « Haute Forêt Noire » (Hochschwarzwald) est une région magnifiquement photogénique, tout s’y organise parfaitement pour réaliser des images où la composition est primordiale, j’adore ça !

Pourquoi cette région est elle si graphique ? Je me pose souvent la question, peut être parce que l’homme avec son travail l’a énormément structurée, arrangée, construite. Pourtant en même temps, ce sont des lieux naturels privilégiés, protégés, sauvages parfois.

Pour moi, cette combinaison paradoxale est essentielle pour réaliser ces paysages… Pour tenter de leur apporter une dimension poétique.